Page d'accueil > Elever les jeunes oiseaux > Nourrissage - combien de fois et quelle quantité?

Nourrissage - combien de fois et quelle quantité?

Verdier d'Europe avec le bec ouvertIl est très difficile de répondre à cette question car tout dépend de l'espèce à nourrir, de son âge et de l'état général de chaque individu.
Photo à droite: © C. Busse-Ziegler

Il faudra donc prendre les propositions suivantes comme des indications approximatives et non pas comme des données précises.

Les quantités de nourriture proposées valent pour la plupart des passereaux en bonne santé. N'oubliez pas que des oiseaux affamés qui quémandent peut-être de manière forte doivent être habitués lentement à la nourriture jusqu'à ce que l'état du système digestif ait retrouvé un fonctionnement normal. Le fonctionnement est normal lorsque l'oiseau défèque de manière régulière et que les fientes sont de couleur sombre à l'intérieur et couvertes d'une couche blanche.

Jeune  Pic épeiche lors de la peséeChez un oiseau affamé, le sternum est pointu est facilement détectable au toucher (voir le chapitre: "Symptômes des maladies" dans la rubrique "La santé des oiseaux sauvages" (Attention: Ces chapitres sont en allemand). Comment soigner les oiseaux affamés est à lire ici.

Il est vivement recommandé de suivre quotidiennement l'évolution du poids de l'oiseau. On peut ainsi vérifier que l'oiseau prend du poids. La plupart des balances de cuisine donnent le poids à un gramme près et sont ainsi un outil fiable. Pour ne pas trop stresser les oiseaux, il est recommandé de mettre l'oiseau dans un bol lors de la pesée. Il faut donc déduire le poids du bol ou bien mettre la balance à zéro lorsque le bol vide est posé dessus.
Photo à droite: Jeune pic épeiche lors de la pesée © Heike Brunken

Nourrissage d'une Hirondelle de fenêtre
Photo: Nourrissage d'une Hirondelle de fenêtre,
© Corinna Warnecke/Hobby-Fotograf: Christian Mende

Fréquence du nourrissage
En général, les oisillons sont nourris de l'aube jusqu'au coucher du soleil. Chez soi, il suffit de commencer vers 6 heures et de donner la dernière nourriture vers 22 heures. Seuls les oisillons âgés de moins d'une semaine sont nourris la nuit, à raison d'un nourrissage toutes les deux heures.

Oisillon d'une Fauvette à tête noireCertaines espèces ne quémandent pas du tout, soit en raison de la peur ou de la faiblesse. D'autres encore, par exemple les moineaux, continuent à quémander alors que le jabot est bien rempli. Beaucoup de jeunes oiseaux quémandent dès lors qu'ils aperçoivent le soigneur, qu'ils aient faim ou non.
Il faut donc s'en tenir à un rythme de nourrissage bien cadré et ne rien donner entre les repas pour que l'oiseau puisse avoir des temps de repos et de digestion.
Photo à droite: Une fauvette à tête noire qui vient de sortir de l'œuf, © Anett Ebert

Jeune étourneau sansonnet lors du nourrissageDurant la journée, les oisillons nus et aveugles doivent être nourris toutes les 15 à 30 minutes avec une purée d'insectes en portions minuscules. Attendez toujours que l'oisillon ait complètement avalé une de ces portions. On peut observer comment la purée descend la gorge. On augmente la quantité progressivement chaque jour. A partir du cinquième jour environ, on peut commencer à donner un plus de la purée de tout petits grillons domestiques ou d'autres insectes appropriés. On augmentera la quantité d'insectes chaque jour un peu.

Au bout d'une semaine environ, les oisillons ouvrent leurs yeux. C'est alors que l'on peut diminuer la cadence de nourrissage à une fois par heure environ et on commence à adapter le régime alimentaire davantage à l'espèce concernée. Des juvéniles ayant leur plumage complet sont nourris toutes les 60 à 90 minutes, voire toutes les 180 minutes (par exemple les corvidés).
Photo à droite: Jeune étourneau sansonnet lors du nourrissage, © Sylvia Urbaniak

Règle de base: Plus l'oiseau est grand, plus on peut espacer les nourrissages.

Les quantités

Petites espèces:
Il s'agit d'oiseaux qui, à l'âge adulte, ont la taille d'une mésange ou d'un moineau.

Oiseaux de la taille d'une grive:
Il s'agit des grives, merles et étourneaux sansonnets.

Oiseaux de taille plus grande:
Ils s'agit des espèces qui sont plus grandes que les grives et semblables, d'oiseaux qui peuvent atteindre la taille d'un corbeau.

Quantité de nouriture par nourissage:

  Du 1er au 5ème jour de vie Du 5ème au 10ème jour de vie à partir du 10ème jour de vie
Petites espèces 0,1 - 0,25 ml de purée 0,2 - 0,4 ml de purée et un insecte 0,3 ml de purée et plusieurs insectes
Taille d'une grive 0,2 - 0,5 ml de purée 0,5 - 0,8 ml de purée et un à deux insectes 1,0 - 2,0 ml de purée et plusieurs insectes
Espèces plus grandes 0,3 - 0,8 ml de purée 0,7 - 2,0 ml de purée et deux à cinq insectes 2,0 - 7,0 ml de purée ou de boules de nourriture et plusieurs insectes