Page d'accueil > Elever les jeunes oiseaux > Un oiseau juvénile sous votre protection

Un oiseau juvénile sous votre protection

Jeune hirondelle de fenêtreEn Allemagne, lorsqu'on décide d'élever un oisillon chez soi, on doit en informer le service d’environnement de la commune. Pour prendre en charge des oiseaux protégés on doit posséder une licence officielle ou, à défaut, remettre l'oiseau aux mains d'un centre de soins.
En France, la loi interdit la détention d'un oiseau sauvage. Pour pratiquer des soins dans un cadre légal, il faut obtenir un certificat de capacité pour l'élevage d'animaux d'espèces non domestiques.
Il faut donc d'abord essayer de prendre contact avec un centre de soins. Si le centre n'a plus de capacité d'accueil pour votre protégé, il faut agir en ayant du bon sens.
Photo : Jeune hirondelle de fenêtre © Dagmar Offermann

D’abord on doit ausculter l’oiseau pour voir s’il a des blessures externes. La liste suivante peut vous y guider:

  •  un jeune pigeon extrêmement amaigriEst-ce qu’une des ailes pend?
  • Est-ce que l’oiseau est bien campé sur ses deux pattes ou est-ce qu’il a tendance à tomber sur le côté?
  • Est-ce que l’on peut voir une plaie ouverte?
  • Est-ce que les yeux sont bien clairs et brillants?
  • Est-ce l’oiseau est amaigri ? Vous pouvez le savoir un tâtant doucement le sternum. S’il fait saillie comme la quille d’un bateau, l’oiseau est probablement affamé. Des oiseaux particulièrement maigres ont besoin d’un traitement spécifique (voir le chapitre : Premiers soins pour les oiseaux juvéniles). A droite, vous voyez un jeune pigeon extrêmement amaigri. Photo © Elli Hess
  • Est-ce que des parasites externes sont visibles dans le plumage? (Chapitre sur parasites est en allemand)
  • Est-ce que l’oiseau souffre de diarrhée? (Chapitre sur diarrhée est en allemand)

Après, vous devez absolument identifier l’oiseau. Cela est nécessaire pour pouvoir lui donner une alimentation appropriée. Evitez, s’il vous plaît, toute erreur dans l’alimentation, nous avons résumé les règles élémentaires ici.

Si vous avez des doutes, vous pouvez présenter votre hôte à un vétérinaire spécialisé. Il peut d’ailleurs procéder à une analyse des excréments pour vérifier la présence de vers ou de parasites du tube digestif (chapitre est en allemand) et peut vous donner un vermifuge ou un autre médicament.